Quelles différences entre un faux plafond tendu et un faux plafond suspendu ?

Le plafond est naturellement au-dessus de votre tête, mais c’est un élément essentiel pour compléter la pièce et lui donner le prestige que vous souhaitez. Les constructeurs sont toujours à la recherche d’une solution pour éviter d’avoir à refaire complètement la toiture lorsqu’elle commence à attirer votre attention. Ainsi, deux solutions s’offrent à vous : les plafonds allongés et les plafonds suspendus. Quelles différences entre un faux plafond tendu et un faux plafond suspendu ?

Le faux plafond suspendu

Ce type de plafond suspendu est solide. Sa structure est en métal. Cela ne dépend pas de la structure de support. Ensuite, la charpente est masquée par un plafond en PVC, en brique de céramique ou terre cuite, des plaques de plâtre, du bois et même des panneaux. C’est le plafond suspendu, car un espace creux vide est formé entre le plafond d’origine et le nouveau. Si vous recherchez un style sobre et classique, celui-ci est idéal. Enfin, le dernier message est que le plafond suspendu ne peut être installé que par des professionnels. L’installation est encore difficile. Ces matériaux sont lourds et difficiles à manipuler.

Le faux plafond tendu

Le faux plafond tendu est idéal pour rénover votre pièce ou cacher un plafond très endommagé. L’appel d’un professionnel est nécessaire pour prendre les mesures de la toile afin qu’elle s’adapte parfaitement au plafond. Cette toile est fabriquée avec un matériau thermoplastique appelé velum. Résistant au feu et aux rayons UV. Si vous vous souciez de la nature, il existe des toiles réalisées avec des matériaux entièrement recyclables. Dans ce cas, il n’est pas thermoplastique, mais thermo étirable et présente donc des qualités similaires. Les rails fixeront cette toile au plafond. Grâce à sa qualité thermoplastique ou thermo stretch, un peu de chaleur suffira pour que la toile devienne lisse. Votre plafond est enfin prêt ! Le rendu ici est esthétique et contemporain. Contrairement au plafond suspendu, il est très facile à installer. L’installation peut être effectuée sans avoir à retirer tous les meubles de la pièce. De plus, il nécessite très peu d’entretien.

Avantages et inconvénients

Les plafonds suspendus sont les plus courants. En effet, il vous permet d’isoler davantage la pièce, la gardant pratique et peu coûteuse. En raison de l’épaisseur et du bruit, ce type de plafond permet une isolation thermique. En effet, l’espace entre le plafond et le faux plafond vous protège du bruit de l’étage supérieur. Cet espace vide peut également masquer le conduit électrique. La qualité thermique peut être améliorée en installant des matériaux isolants. Dans le même temps, les faux plafonds tendus sont rarement utilisés, mais aujourd’hui ils le sont de plus en plus. Bien que le prix soit plus élevé, l’imagerie moderne est toujours possible. De plus, la marquise a plusieurs objectifs à choisir. Mat, satin, motifs, vous trouverez sûrement quelque chose qui vous convient. La toile peut également être traitée pour éviter les acariens et les bactéries.

Comment moderniser un carrelage un peu dépassé ?
Le grand retour du cannage dans nos intérieurs